Ville de Saint-Astier, au cœur du Périgord
Site officiel de la ville de Saint-Astier

 
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte

Elections présidentielles : ce qu'il faut savoir



Le premier tour de l’élection à la présidence de la République aura lieu le dimanche 23 avril 2017. Le second tour se déroulera le dimanche 7 mai 2017.
Vous avez des questions sur les modalités de vote ? Trouvez votre réponse ci-dessous !


Où ?

La commune de Saint-Astier est divisée en 4 bureaux de vote :

Bureau n°1 : mairie, salle du conseil municipal
Bureau n°2 : école maternelle rue Jules Ferry
Bureau n°3 : centre culturel, salle restauration
Bureau n°4 : centre culturel, hall d’exposition
 
Sur votre carte d’électeur figure le numéro du bureau qui vous est attribué.

 
 

Quand ?

Les bureaux sont ouverts de 8h à 19h.
 

Comment ?

Pour voter, une pièce justifiant de votre identité (avec photo) est indispensable : carte d’identité, permis de conduire, passeport.
 
Cette année, la refonte des listes électorales a permis la réédition de l'ensemble des cartes. Chaque électeur l'a donc reçu. Si ce n'est pas le cas, vous pouvez la récupérer le jour du scrutin directement dans votre bureau de vote. Néanmoins, celle-ci n'est pas obligatoire pour voter.
 
Pour les votes par procuration, le mandataire ( porteur de la procuration) doit se rendre dans le bureau de vote du mandant ( personne ayant donné la procuration). Il doit présenter sa pièce d'identité.
 

Validité du bulletin de vote, abstention, vote blanc et vote nul

Pour que votre bulletin de vote soit valide, l’enveloppe doit contenir un seul bulletin officiel de l’un des 11 candidats à l’élection présidentielle sans que ce bulletin n’ait été annoté ou modifié. Ces bulletins sont disponibles au bureau de vote et/ou envoyés à domicile avant l’élection.
Attention, la profession de foi des candidats n’est pas un bulletin de vote !

L’abstention consiste à ne pas participer à une élection.

Le vote blanc consiste à déposer dans l’urne une enveloppe vide ou contenant un bulletin dépourvu de tout nom de candidat. Depuis la loi du 21 février 2014 visant à reconnaître le vote blanc aux élections les bulletins blancs sont décomptés séparément des votes nuls et annexés en tant que tel au procès verbal dressé par les responsables du bureau de vote. Mais, comme auparavant, ils ne seront pas pris en compte dans le nombre des suffrages exprimés.

Le vote nul correspond à des bulletins déchirés ou annotés ou des bulletins différents dans la même enveloppe.

 
Elections présidentielles : ce qu'il faut savoir