Ville de Saint-Astier, au cœur du Périgord
Site officiel de la ville de Saint-Astier

 
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte

Journée Nationale du Souvenir et de recueillement à la mémoire des victimes civiles et militaires de la guerre d'Algérie et des combats en Tunisie et au Maroc




Hier, jeudi 19 mars, à eu lieu devant le monument aux Morts, la cérémonie du Souvenir et de recueillement à la mémoire des victimes civiles et militaires de la guerre d'Algérie et des combats en Tunisie et au Maroc.

La cérémonie officielle s'est ouverte sur la remise de la croix du combattant à M. Pierre Lucas. Appelé à l'activité le 2 juillet 1958, affecté au 24è bataillon du Génie dépôt et réparation du matériel au camp de Vayres près de Libourne, il part un an plus tard pour l'Algérie ou il est affecté au 77è bataillon du Génie alpin à Mirabeau près de Tizi-Ouzou en Kabylie, puis à la 67è compagnie du Génie à Larba Algérois. Il rentre en France le 5 novembre 1960, soit 28 mois et 5 jours de service.

Après la lecture de l'ordre du jour du général Ailleret par le président délégué de la FNACA, M. Dominique Faurie, puis la lecture du message national de la FNACA par le président de la section de Saint-Astier, M. Hubert Launay, le premier adjoint Bernard Léger a lu le message du Secrétaire national aux anciens combattant, par lequel la Nation inscrit "la mémoire des victimes de la guerre d'Algérie et des combats en Tunisie et au Maroc [...] dans les âmes et les cœurs des Français. [...]Il faut que nous soyons capables de parler de cette histoire et d'en faire un instrument d'éveil des consciences citoyennes, contre toutes les haines et toutes les violences. Le défi est grand mais cette journée de commémoration est une belle promesse d'avenir. Elle rappelle aussi que de part et d'autre de la Méditerranée, cette histoire a tracé entre la France et l'Algérie un destin commun qu'elles partagent aujourd'hui en luttant côte à côte contre la menace terroriste. Puisse cette journée maintenir vivant le souvenir des victimes et nous inviter à construire ensemble une mémoire partagée, qui a toujours été le fondement de l'amitié entre les peuples."

Pour clore cette cérémonie, le jeune Valentin a lu les noms des six Astériens "Morts pour la France" pendant la guerre d'Algérie, avant les dépôts de gerbes par la FNACA et le Conseil municipal.


Remise de la croix du combattant à M. Pierre Lucas
Remise de la croix du combattant à M. Pierre Lucas

Remise de la croix du combattant à M. Pierre Lucas
Remise de la croix du combattant à M. Pierre Lucas

Lecture de l'ordre du jour du général Ailleret par le président délégué de la FNACA, M. Dominique Faurie
Lecture de l'ordre du jour du général Ailleret par le président délégué de la FNACA, M. Dominique Faurie

Lecture du message national de la FNACA par le président de la section de Saint-Astier, M. Hubert Launay
Lecture du message national de la FNACA par le président de la section de Saint-Astier, M. Hubert Launay

Lecture du message du Secrétaire national aux anciens combattant par M. Bernard Léger, le premier adjoint
Lecture du message du Secrétaire national aux anciens combattant par M. Bernard Léger, le premier adjoint

Lecture des noms des six Astériens "Morts pour la France" en Algérie par Valentin
Lecture des noms des six Astériens "Morts pour la France" en Algérie par Valentin