Ville de Saint-Astier, au cœur du Périgord
Site officiel de la ville de Saint-Astier

 
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte

L'Afrique s'expose à La Fabrique



Les associations Yovo-Méwi et Entredanses présentent, du 11 au 18 avril, à La Fabrique deux expositions parallèles à la découverte du continent africain :


  • "Bronzes à la cire perdue. Ifé, Bénin : deux royaumes, une culture", une exposition-vente d’art et d’artisanat d’Afrique de l’ouest par l’association Yovo-Méwi.
     
  • "Regards béninois", photographies de Rémi Hostekind.
 
L’association Yovo-Méwi
(blancs-noirs en langue Fon, la langue la plus répandue au Bénin) a pour objet de soutenir financièrement des projets issus du terrain africain mais aussi de permettre une approche socio-culturelle des pays du golfe du Bénin. Dans ce but, l'association propose chaque année une ou plusieurs expositions destinées à faire connaître le Bénin sur le plan culturel et humain, combattre les idées reçues en ouvrant des espaces d'échanges, de parole et de partage. Les Royaumes d'Ifé et de Bénin ont fasciné les Européens par la qualité exceptionnelle de leur art de cour et leur extraordinaire maîtrise de la technique du bronze à la cire perdue. Cet art, exclusivement mis au service du roi, était à la fois destiné à montrer sa puissance mais il avait aussi, comme bien souvent en Afrique de l'ouest, un rôle magico-religieux. Les pièces présentées sont pour la plupart des copies. Sans pouvoir concurrencer les très riches collectionneurs privés, l'association souhaite donner l'occasion d'une première rencontre et l'envie d'aller voir les grands musées nationaux européens ou africains qui ont fait une large place à cet art !

L'exposition photographique "Regards Béninois" de Rémi Hostekind s’inscrit dans la suite de son travail sur les portraits du monde.
Ces derniers ont été réalisés lors de voyages avec l’association Yovo-Mewi au Bénin. Il s’est attaché à mettre en valeur les âmes rencontrées au travers des regards croisés. Photographe globe-trotteur, Rémi Hostekind explore la planète depuis 1985. Il en a ramené de nombreux témoignages photographiques marqués par sa sensibilité aux cultures et aux richesses des peuples rencontrés. Photographe humaniste, il place la personne humaine au cœur de ses préoccupations, révèle sa valeur intrinsèque et son rapport avec son environnement.

Ces deux expositions sont co-organisées avec l’association Entredanses de Saint-Astier. Créée en 2006 par trois professeurs passionnées, Entredanses a pour objectif de développer des actions culturelles autour de la danse, par l’organisation de sorties pédagogiques à tarif préférentiel, de stages dans diverses techniques, par la création de spectacles. La première rencontre avec l'association Yovo-Méwi a eu lieu à l'occasion du projet Kirikou, un spectacle proposé à La Fabrique en avril 2013 et organisé dans un but caritatif (participation libre au profit de Yovo-Méwi).

L'Afrique s'expose à La Fabrique