Ville de Saint-Astier, au cœur du Périgord
Site officiel de la ville de Saint-Astier

 
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte

L'hôtel de ville et le centre culturel s'habillent en rose pour le dépistage du cancer du sein



Associée à la campagne nationale de lutte contre le cancer du sein et engagée aux côtés du Comité féminin Dordogne et de la CAMI, la ville de Saint-Astier a donné le coup d'envoi de la campagne d'Octobre Rose 2015, jeudi 1er octobre, en parant les façades de l'hôtel de ville et du centre culturel La Fabrique de rose. La campagne de sensibilisation, qui s'écoulera jusqu'au mercredi 14 octobre, est devenue au niveau national une vaste mobilisation pour la lutte contre le cancer du sein, en informant et encourageant les femmes sur le dépistage gratuit. Un dépistage régulier amène à un diagnostic précoce de la maladie qui permet de protéger et de sauver des vies.


Comme chaque année, ce premier jour du mois d’octobre s’habille de rose pour marquer le début de la campagne nationale de sensibilisation au dépistage du cancer du sein. Il y a encore vingt ans, le cancer du sein était un sujet dont on parlait rarement et il n'existait que peu de financements dédiés à la recherche. Depuis, le mois d'octobre est devenu, à travers le monde, le rendez-vous d'une campagne de sensibilisation sur l'importance du dépistage. Le fameux ruban rose et l’association Collectif K, relayée en Dordogne par le Comité féminin pour le dépistage des cancers, la CAMI et de nombreuses associations et organismes partenaires, portent haut le discours pour un dépistage précoce.

Le message est clair, le message est fort : partout, nous devons le faire entendre : 'Vous aussi, mobilisez les femmes que vous aimez." L’incitation au dépistage est un geste d’amour, parce que le dépistage est un geste de vie : recourir au dépistage précoce, c’est augmenter ses chances de vivre plus longtemps en bonne santé. Face à un tel enjeu de santé publique, comment ne pas agir ? Car, détecté à un stade précoce, le cancer du sein peut être guéri dans plus de 9 cas sur 10 ! Pour toutes les femmes concernées, c’est la garantie d’être prises en charge à temps et l’opportunité de moins souffrir des effets secondaires des traitements.

C’est parce que nous pensons à elles et à leurs proches, qu’une nouvelle fois, la ville de Saint-Astier affirme son soutien et son implication dans ce combat. Notre ville s’associe pleinement, pour la deuxième année, à cette manifestation essentielle. L’hôtel de ville et le centre culturel La Fabrique seront éclairés en rose, en signe de solidarité et d’espoir ; dans le centre-ville, de nombreux commerces ont décoré leurs vitrines, leurs devantures, leurs places avec des ballons ou des fleurs aux couleurs d’Octobre Rose. Qu'ils soient remerciés pour leur participation.

Pendant quinze jours, de nombreuses actions seront menées sur Saint-Astier, organisées par un groupe d’élus qui, sur le marché, auprès des jeunes mamans à la sortie des écoles, iront à la rencontre des femmes, en leur disant que le dépistage et le diagnostic précoce sont essentiels, en s’adressant à tous, celles qui ignorent cette information comme à celles qui n’y prêtent pas attention, mais aussi à leur entourage, soucieux de les préserver. En rappelant que le cancer du sein est le premier cancer en nombre de cas et la première cause de décès par cancer chez les femmes en France. Une femme sur 8 sera concernée dans sa vie par le cancer du sein et malgré cela, une femme sur trois en France ne se fait toujours pas dépister ou pas régulièrement.

Le deuxième objectif de cette mobilisation d’Octobre Rose est de récolter des fonds pour aider à financer la recherche et les associations impliquées dans la lutte contre le cancer et le soutien aux malades et à leurs proches. Pour cela, des rubans roses sont disponibles, en échange d’une participation libre, en fonction des moyens de chacun. Des boites de collecte de soutiens-gorge destinés au recyclage ont été installées, en partenariat avec Pink Bra Bazaar, une association caritative dédiée à l’éducation à la santé et au soutien des femmes atteintes d’un cancer du sein.

Enfin, mercredi 14 octobre, Saint-Astier aura l’honneur – et la fierté – d’accueillir une étape du Ruban de l’Espoir. Dans son périple à travers 16 villes en France et en Belgique, cette délégation a choisi Saint-Astier comme étape entre Angoulême et Bordeaux. Toutes les Astériennes et tous les Astériens sont invités à venir nombreux accueillir la délégation et la flamme du Ruban de l’Espoir, portée en relais d’étape en étape afin de symboliser le lien qui unit les associations et les villes partenaires. Ensuite, le centre culturel ouvrira ses portes pour une conférence "Avant, pendant, après le cancer, vivre mieux !", des ateliers et animations proposés par des acteurs impliqués dans la lutte contre le cancer. La soirée se clôturera par un apéritif et un concert.

Chaque année, la campagne d’Octobre Rose est le symbole de notre mobilisation collective. Que chacun soit remercié d’être acteur de ce combat.


Le lancement des éclairages d'Octobre Rose, jeudi 1er octobre 2015
Le lancement des éclairages d'Octobre Rose, jeudi 1er octobre 2015

Une conférence de presse pour annoncer les animations d'Octobre Rose à Saint-Astier
Une conférence de presse pour annoncer les animations d'Octobre Rose à Saint-Astier