Ville de Saint-Astier, au cœur du Périgord
Site officiel de la ville de Saint-Astier

 
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte

Saint-Astier en bref




Saint-Astier en bref
À 100 kilomètres à l’est de Bordeaux et à 20 kilomètres à l’ouest de Périgueux, la ville de Saint-Astier s’inscrit au cœur de la vallée de l’Isle. La croissance de sa population depuis plusieurs décennies prouve la vitalité et la richesse de son territoire. Desservie par la ligne de chemin de fer Bordeaux-Brive et par l'échangeur autoroutier de l'A89, Saint-Astier dispose d'atouts majeurs pour le développement de son activité économique.

Fière de son patrimoine historique, la ville possède plusieurs monuments inscrits ou classés à l'inventaire des monuments historiques : église fortifiée, maisons à colombages, châteaux du Puy ou de Puyferrat, chartreuse de Fareyrou, chapelle des Bois... La campagne est jalonnée de nombreuses constructions anciennes : moulins à eau, pigeonniers, puits couverts qui illustrent une économie et un mode de vie désormais disparu.

Chef-lieu du canton de Saint-Astier et ville-centre de la communauté de communes Isle-Vern-Salembre en Périgord, Saint-Astier compte 5 469 habitants appelés astériens et couvre une superficie de 34,3 km².

En quelques chiffres...

Source : données INSEE (RP 1968 à 1990/RP1999/RP2009)
 
Superficie Densité Nombre de ménages Nombre de logements
34,3 km² 158,7 h/km² 2 370 2 839

Évolution de la population

Saint-Astier connaît depuis une trentaine d’années un dynamisme démographique très favorable.
 
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
2 942 3 042 3 204 2 953 3 053 3 067 3 073 3 415 3 933
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2004 2006 2009
4 256 4 052 4 093 4 416 4 780 5 091 5 024 5 311 5 436
2011             -  
5 469                

Un tiers de la population est âgé de moins de 30 ans.

Variation de la population :
Taux annuel moyen entre 1999 et 2009 : 0,7 %
dont variation due au solde naturel : - 0,3 %
dont variation due au solde des entrées/sorties : + 0,9 %

Attractivité du territoire

Nombre total de logements en 2009 : 2 839 (2 413 en 1999)
Part des résidences principales : 83,5 %
Part des résidences secondaires : 8,2 %
Part des logements vacants : 8,3 %
Part des ménages propriétaires de leur résidence principale : 61,6 %


Nombre d'emplois : 2 364
dont emplois salariés : 89,5 %

Variation de l'emploi total entre 1999 et 2009 : 0,7 %