Ville de Saint-Astier, au cœur du Périgord
Site officiel de la ville de Saint-Astier

 
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte

Un nouveau silo à maïs pour la SCAR




Le silo de la SCAR, la coopérative du Ribéracois, fait partie du paysage astérien depuis de nombreuses années. A proximité de l'A89, impossible de manquer sa silhouette aux abords du lieu-dit Jevah.

Depuis peu, la physionomie du bâtiment s'est agrandie avec la construction d'un nouveau silo destiné au maïs. La solution d'un silo horizontal a été choisie, limitant les contraintes environnementales et permettant à un camion de manœuvrer à sa guise, benne levée dans le bâtiment de 50 mètres sur 19. Vidé à l'entrée, le grain part vers la station de séchage pour revenir ensuite par la bande transporteuse incorporée dans la structure de la poutre centrale. En juillet, le convoi de cette poutre géante de 50 mètres de long et pesant 20 tonnes faisait l'évènement au cœur du chantier, mobilisant sept convois exceptionnels avant d'être assemblée sur place. La toiture du bâtiment a été conçu, en outre, pour recevoir plus tard des panneaux photovoltaïques.

Le séchoir précédent disposait d'une capacité de 10 000 tonnes de maïs alors que la collecte est chaque année supérieure. À chaque récolte, les responsables de la SCAR devaient trouver des solutions de stockage alternatives et onéreuses dans la région bordelaise, nécessitant beaucoup de transport routier. La décision de construire un silo complémentaire pour absorber l’ensemble de la récolte et limiter les transports  fut ainsi prise : le nouveau séchoir peut contenir jusqu'à 5 500 tonnes de maïs, portant la capacité totale du silo à 8 500 tonnes.

Mardi 7 octobre, les responsables de la coopérative recevaient les entrepreneurs et les salariés de la SCAR, ainsi que madame le Maire de Saint-Astier pour découvrir le nouveau bâtiment achevé, dans l'attente des premiers camions de maïs.

Un nouveau silo à maïs pour la SCAR