Ville de Saint-Astier, au cœur du Périgord
Site officiel de la ville de Saint-Astier

 
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte

Cérémonie d'hommage aux gendarmes Gérard CHOLLON et Robert JOFFRE




Il y a trente-quatre ans, dans les jardins paisibles qui bordent l'Isle, deux gendarmes partis pour une mission de routine, sont tombés sous les balles d'un déséquilibré. Celui-ci, caché dans une cabane, avait été aperçu, un fusil à la main, par la propriétaire du jardin. Alertée, la brigade donne ordre aux deux gendarmes de se rendre sur place. Quand ils se présentent à la porte de la cabane, le forcené tue, à bout portant.

Vendredi 16 septembre 2016, comme chaque année, une cérémonie d'hommage s'est déroulée devant la stèle de la gendarmerie de Saint-Astier. En présence de nombreux élus, du colonel BRAS, commandant le CNEFG, du lieutenant-colonel MATHIOT, représentant le groupement de gendarmerie de la Dordogne, du capitaine DERAM, représentant la compagnie de gendarmerie de Périgueux et de représentants des associations de retraités de la gendarmerie - M. CHATRIX pour l'UNPRG et M. CHERSOULY pour la FNRG - le lieutenant BE, commandant la communauté de brigades de Saint-Astier et Élisabeth MARTY ont rendu hommage aux gendarmes dont la difficile mission exige sérénité, abnégation et un sens élevé du devoir.

"Quels que soient les lieux où ils se sont produits en France, des événements dramatiques récents [...] prouvent que la sécurité n’est jamais acquise. Elle reste fragile et aucun milieu n’est épargné : presse, patronat, gens d’Église, touristes, société festive, consommateurs. [...]  Chaque gendarme sait par professionnalisme que l’action qu’il est conduit à mener se fait au péril de sa vie. Certes, s’il en est conscient, son engagement l’oblige à intervenir. En effet, la loi, expression de la volonté générale, doit être appliquée. Sans cette volonté collective, il ne peut pas exister une vie possible en société.."