Ville de Saint-Astier, au cœur du Périgord
Site officiel de la ville de Saint-Astier

 
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte

Le monument aux morts de la place de la Victoire inscrit au titre des Monuments historiques




Par arrêté du 24 octobre 2014, le Préfet de la région Aquitaine a validé l'inscription à l'inventaire des Monuments historiques le monument aux morts de la place de la Victoire, "considérant que le Monuments aux Morts de Saint-Astier présente au point de vue de l'art et de l'histoire un intérêt suffisant pour en rendre désirable la conservation en raison de la qualité du monument, de son emplacement urbain et des sa représentativité au regard de l'histoire."

Situé au pied de l’église, ce monument est en effet un élément d’articulation, par sa position en angle et à deux niveaux, entre la place de la Victoire et la place du 14-juillet. Érigé en pierre de Chancelade en 1922, le monument se compose d'une colonne soutenue par deux contreforts et couronnée d'un vase de pierre et d'un casque de poilu. La décoration est due au ciseau de M. Pugnet, sculpteur périgourdin. Sur la face principale, place de la Victoire, les noms des astériens morts pour la France sont gravés sous l'inscription "Dormez en paix". Sur l'autre face, en surplomb de la place du 14-juillet, les armoiries de la ville sont sculptées sous deux palmes en bronze et l'inscription "La commune de Saint-Astier à ses morts".