Ville de Saint-Astier, au cœur du Périgord
Site officiel de la ville de Saint-Astier

 
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte

Le tocsin a sonné à Saint-Astier



Le 1er août 1914, à 16 heures, tous les clochers de France sonnaient le tocsin et les Français découvraient sur la porte des mairies l’ordre de mobilisation générale invitant les trois millions de réservistes à rejoindre dès le lendemain les 800 000 soldats en service actif. Deux jours après, l’Allemagne déclarait la guerre à la France et débutait le premier conflit mondial, au cours duquel 8,5 millions de Français seront mobilisés.


Afin de commémorer le centenaire de cette tragédie, des élus et habitants de Saint-Astier se sont réunis, cent ans après jour pour jour, devant le Monument au Mort, pour entendre à nouveau résonner le tocsin. Un cérémonie simple, sans discours ni protocole, simplement destinée à marquer l'instant et à se souvenir de ces Astériens qui ont tout quitté pour ce conflit, et dont trop d'entre d'eux ne sont pas revenus.