Ville de Saint-Astier, au cœur du Périgord
Site officiel de la ville de Saint-Astier

 
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte

[Vidéo] Le 6è méthaniseur de Dordogne sera construit à Saint-Astier




Une nouvelle unité de méthanisation agricole - la sixième du département - va être créé en Dordogne. Un projet d'économie circulaire entre éleveurs, céréaliers et entreprises, qui permet de produire une énergie renouvelable à partir de matière organique. Le dossier du méthaniseur de Saint-Astier est porté par la SARL Vallée de l'Isle Energie (VIE) qui regroupe les cinq associés du GAEC de la Redondie et la coopérative SCAR.

La première pierre a été posée mercredi 8 octobre à La Redondie. Dès le second trimestre 2015, la mise en service de l'équipement permettra de traiter 4000 tonnes de fumier de bovin, 1250 m3 de lisier de palmipède, 1500 m3 de purin, mais également 500 tonnes de poussières de céréales de la SCAR, 100 tonnes de matières stercoraires des abattoirs de Ribérac et 750 m3 de lactoserum produits par La Picandine. Le méthaniseur et le moteur de cogénération permettront de vendre à EDF 2 millions de Kwh par an, soit l'équivalent de la consommation électrique de 425 foyers.

La construction du méthaniseur sur le site de La Redondie à Saint-Astier représente un investissement de 2,4 millions d'euros. Une aide à l'investissement du conseil régional et de l'Adème couvre 40% du budget (950 000 €), la SARL Vie autofinançant le solde (1 450 000 €).

C’est à la suite de différents constats, comme la nécessité de sécurisation des apports de paille, le besoin de fertilisants de meilleure qualité, l’exigence des transports chez les céréaliers, les nuisances olfactives des lisiers de canards... que les partenaires ont décidé de saisir l’opportunité économique et territoriale en se réunissant dans une logique d’entreprise et en mutualisant leurs forces. Ainsi, la création de ce méthaniseur apportent une valorisation globale du territoire :
  • Mutualisation des moyens financiers et humains,
  • Économies d’engrais de minéraux de synthèse,
  • Réduction des émissions de gaz à effet de serre,
  • Diminution considérable de la charge organique, donc de la charge polluante,
  • Réduction des volumes de déchets,
  • Création d’emplois,
  • Production d’énergie renouvelable,
  • Redynamisation de l’agriculture en la rendant plus écologique et plus compétitive.
 
Elisabeth Marty, au nom de la mairie de Saint-Astier, a salué les partenaires pour leur sens de l'innovation. "Espérant que d'autres initiatives contribuant à la dynamique du développement économique et des énergies renouvelables soient engagés sur notre territoire ; nous nous attacherons toujours à défendre ces projets."